Warum

Comment être une femme élégante ?

de
Prix : 12,00 €
Pages : 136
Noir & Blanc
ISBN : 9782365353120
Date de sortie : Mercredi 18 Avril 2018



Résumé

Comment être une femme élégante ?

Sous ce titre mystérieux se cache un recueil de dessins humoristiques et poétiques, publié en ligne durant deux années et dont deux tomes sont déjà parus au Chili.

En une image, Sol Diaz traite de la maternité, de l’amour, de la place de la femme, des rapports aux parents, aux enfants, à la grossesse, au vague à l'âme...

Plein d’humour et de poésie, parfois cynique ou sarcastique, ce livre s’adresse aux femmes d’aujourd’hui, mère, amante et personnes indépendantes, artistes, dirigeantes, employées ou femmes au foyer.

Chacune peut se reconnaître dans ces petits moments qui, sous la forme trompeuse de conseils d’élégance sont en fait une véritable ode à la féminité.

La soupe de l'espace : 
un texte poétique, parsemé de brèves philosophiques aux illustrations grinçantes, voir cyniques et drôles aussi qui fait prendre conscience de la place de la femme dans notre société, des questionnements qui y sont rattachés, servies avec une rare et si belle honnêteté ! Un beau témoignage.

Soffie Von Kelen dans l'Avis des bulles : Une confession sincère, tres esthétique et résolument féministe
dont la lecture plonge dans des abîmes de réflexion.

Un dernier livre avant la fin du monde : Sol Diaz donne ici la parole à toutes les femmes, qu’elles puissent ou non être mère, qu’elles le souhaitent ou pas, qu’elles soient heureuses ou tristes, amoureuses ou solitaires.
Comment être une femme élégante est juste... une parfaite vision, drôle et cynique, de notre société dite moderne qui mérite et même doit être lu pour le bien de toutes."

Ginerva sur BD Sancturay : Un livre à faire lire aux hommes pour qu'ils comprennent un peu mieux les femmes qu'ils côtoient.

BDcaf Mag : Beaucoup de femmes se reconnaîtront dans ces dessins si justes, car ils expriment si bien par les mots et le dessin ce qu’il y a de plus intime chez les femmes, l’ambiguïté du sentiment maternel, la déception amoureuse, l’appréhension de la vieillesse

Pour ceux qui aiment :