Warum

Tu sais ce qu'on raconte...

de et Daniel Casanave
Prix : 15,00 €
Pages : 88
Couleur
ISBN : 9782365352574
Date de sortie : Vendredi 27 Janvier 2017



Résumé

Quand le môme Gaborit revient dans sa ville natale, quittée quelques années plus tôt suite à un drame routier, les langues se délient.

Une histoire provinciale vue uniquement par l’intermédiaire du bouche à oreille. Chaque habitant donne son avis et, petit à petit, les langues se délient, les détails s’apprennent, les interprétations foisonnent et les esprit s’échauffent, jusqu’au dénouement final, tragique et magistral !

Une œuvre d’un scénariste au sommet de sa maturité narrative, servie par le dessin fourmillant d’un dessinateur généreux.

Les pages fourmillantes de Daniel Casanave transforment le lecteur en un voyeur des coulisses d’une petite ville de province, spectateur par procuration d’une histoire de village qui prendra une dimension tragique. Gilles Rochier montre ici un talent d’observateur des âmes, doublé d’une âme de dialoguiste dans la veine d’Audiard.

Eric Guillaud // France 3 Pays de la Loire : la mécanique de la rumeur décortiquée par Gilles Rochier et Daniel Casanave

LE MONDE : Un joli tour de force narratif !

Les Sentiers de l'imaginaire : Difficile, voire impossible, d’écrire le synopsis de ce récit à la structure narrative novatrice et audacieuse… Mais le fait est que l’ensemble est formidablement bien écrit.

Un exercice de style graphique et narratif audacieux et parfaitement maîtrisé… Avec un talent saisissant, les auteurs nous entraînent au cœur d’une petite ville de province où la rumeur du retour du môme Gaborit alimente toute les conversations, réveillant un drame enfoui et échauffant les âmes et les esprits…

Monique Younes sur RTL :  l'album le plus original de la rentrée, magistralement dessiné par Daniel Casanave.

Lysiane GANOUSSE  // L'EST REPUBLICAIN : A chaque case, on change de contexte et d’interlocuteur, alors que la parole circule de façon cohérente et que se dessine peu à peu une histoire.
Comme la tragédie classique répond aux deux impératifs d’unité de lieuet d’unité de temps, le paroxysme dans cette pièce de théâtre provincial finira par être atteint avant que le coq ne chante. Le drame est aussi inévitable… qu’inattendu.
C’est si habile et si bien vu, que c’en est vertigineux.
Frederic Rabe sur Planète-BD : "L’originalité de cette narration accorde à cette histoire une lecture originale, dynamique et fluide."
Loïc Perret pour Librairie-Galerie Brüsel : Rochier nous sert un récit d’où sourd une tension qui va crescendo avec la rumeur qui s’emballe, le tout impeccablement retranscrit par le dessin de Daniel Casanave. Un bon cru des éditions Warum à ne pas rater !

J. Millette sur BD Gest : Gilles Rochier maîtrise son «récit-concept» et s’assure de ne jamais larguer le lecteur. Aux pinceaux, Daniel Casanave propose un trait simple, efficace et élégant.
Une anecdote minimaliste, mise en valeur par un texte bien construit et bien mis en images. Bref, une belle réussite.

Natacha Lefauconnier sur L'Etudiant.fr : Un très bel album qui exploite avec brio la thématique de la rumeur, avec un rythme et un suspense bien menés. Les personnages sont admirablement croqués, sans complaisance mais avec beaucoup de tendresse et de justesse et une très jolie palette de gris et de rouge.

Seb sur MaXoe : Gilles Rochier compose un récit astucieux qui pousse à s’interroger sur les relations entretenues avec l’autre, potentiellement suspect, qui se doit de rester dans le rang.. Sur la forme Daniel Casanave compose des planches d’une grande expressivité. Un récit qui surprend autant pour sa composition que pour sa chute finale. Bravo messieurs !

Sofie Von Kelen in L'Avis des Bulles : Gilles Rochier livre un scénario assez incroyable reposant uniquement sur le qu'en dira t'on... Le trait de Daniel Cansanave exprime parfaitement le caractère inéductable et la violence intrinsèque de cess déclaration venimeusess. Un exercice de style mené de main de maître !

Pour ceux qui aiment :