Warum

John J. LMR


L’homme qui a choisi pour pseudonyme John J. LMR naît en 1956 à Dunkerque d’un père français et d’une mère anglo-saxonne. Il se passionne très jeune pour la chimie et le dessin. Ces deux passions quelque peu contradictoires vont tour à tour mener sa vie chaotique.

Il s’embarque à 19 ans pour le New Jersey, où il exercera tour à tour les métiers de liftier, de chauffeur, de groom, avant de devenir finalement encreur pour un petit éditeur de l’Illinois.

Balloté par la vie, il continue d’aller d’emplois de fortune en petits boulots pour se fixer enfin en 1982 à Santa Rosalia, petite ville du Nouveau Mexique. Il y prend la gérance d’un atelier de reprographie, où il élabore et diffuse Momolloy, sa propre revue de bande dessinée et de critique littéraire dont il sera l'unique pourvoyeur (et quasiment l'unique lecteur).

John J. LMR fera paraître dix-neuf numéros, jusqu’à ce que les propriétaires de sa boutique de reprographie le mettent à la porte.

Il émigre en Alaska où il travaille encore aujourd’hui dans un laboratoire de raffinage pétrolier. Il dessine toujours, mais se consacre surtout à sa collection d’objets d’artisanat érotique amérindien.